// LA TRIBU

PROJET ASSOCIATIF

1 – Présentation de La Tribu

La Tribu est une association loi 1901 créée à Pantin en 1993. Son action s’inscrit au cœur de la cité à travers différentes activités artistiques, culturelles et pédagogiques. La Tribu n’envisage pas l’art comme un artifice, mais conne une véritable ressource, une nourriture indispensable à tous. La démarche artistique que nous poursuivons s’inscrit dans l’essence des pratiques humaines en lien avec le geste et le verbe.

Il paraît primordial de transmettre aux jeunes citoyens des outils de connaissance pour construire un monde meilleur : l’action de la Tribu s’attachera donc à communiquer, à transmettre, considérant que les pratiques sociales traditionnelles ont tout à gagner de la collaboration artistique pour mieux contrer toute forme d’exclusion culturelle et sociale de façon efficace et durable.

2 – Les valeurs de La Tribu

Les valeurs qui fondent la mission que La Tribu s’est donnée sont :

  • Le respect de l’altérité et du vivre ensemble.
  • L’enrichissement par la rencontre et l’échange.
  • L’engagement et la créativité.
  • Le développement mutuel par la transmission et le savoir de chacun.
  • L’équité.

Ces valeurs s’exprimeront dans les différents objectifs que La Tribu se fixe et dans les activités à mettre en œuvre pour y parvenir, dans les partenariats à construire, au fil des activités et des rencontres, dans les résultats à obtenir à travers son action.

3 – Les objectifs

L’objectif général de l’association La Tribu est de construire à travers l’art une citoyenneté intégrant la diversité culturelle, en particulier celle qui, présente sur l’ensemble du territoire français, est le fruit d’une histoire, parfois violente (guerres, esclavage…) mais qui au final a construit une société empreinte de multiples richesses culturelles qu’il s’agit aujourd’hui de reconnaître et de valoriser pour que chaque citoyen s’y reconnaisse et apporte sa pierre à l’édifice commun . La reconnaissance de cette diversité contribuera à l’épanouissement des individus.

La Tribu entend atteindre cet objectif global à travers trois sous-ensembles d’objectifs spécifiques:

3.1 Œuvrer pour une création partagée

L’art est un médiateur puissant pour relier les hommes et rendre lisible leur communauté de destin, leur commune humanité. En ce sens, l’association La Tribu s’attachera :

  • à soutenir et promouvoir des artistes dans et de la diversité : en effet, les artistes issus des multiples cultures et histoires qui composent la France contemporaine sont peu entendus car peu présents sur les scènes françaises, et l’association s’attachera, par tous moyens utiles, à soutenir leurs paroles, leurs créations,
  • à proposer la rencontre et la compréhension de cette diversité à des publics eux-mêmes divers : constatant que les publics issus de l’histoire complexe de la France sont peu présents dans les salles de spectacle, l’association La Tribu analyse que l’absence de représentation de leur(s) histoire(s) et de leur(s) créativité(s) en est une des raisons. La Tribu cherchera donc à rapprocher ces publics de l’art, notamment (mais pas exclusivement) en donnant à voir et à entendre la parole et les œuvres d’artistes qui font résonner des questions en permettant l’ouverture du regard et la remise en cause d’idées reçues, celles qui fabriquent des barrières entre les hommes.

L’association cherchera donc à soutenir de différentes façons des créations artistiques pluridisciplinaires avec un focus fort sur la danse, le théâtre, la vidéo et le chant qui s’inscriront dans des programmes d’activités visant :

  • à favoriser la collaboration entre artistes issus de différentes cultures et de différentes disciplines,
  • à permettre la rencontre entre les publics et les artistes, à travers la pratique et l’échange,
  • à développer toutes formes utiles de médiation culturelle permettant aux publics les plus larges, y compris ceux qui sont éloignés de l’art et de la culture, d’être présents et acteurs dans ce champ de la société, c’est à dire non seulement de connaître les créations des artistes professionnels, mais aussi de développer leur propre créativité à travers la pratique artistique.

3.2 Renforcer la connaissance de la diversité culturelle

La difficulté d’acceptation des différences, notamment culturelles, vient essentiellement de la méconnaissance réciproque de l’Histoire qui freine la construction d’une citoyenneté commune.

L’association La Tribu s’attachera donc, parallèlement aux activités artistiques, à soutenir ou organiser des initiatives de connaissance mutuelle, s’adressant aux adultes comme aux plus jeunes, à travers la rencontre d’artistes, de penseurs, l’organisation de débats et tous autres moyens appropriés, permettant de construire un corpus commun, par-delà les différences.

Une attention particulière sera accordée à la jeunesse, dans l’idée de l’accompagner dans la construction d’une vision ouverte du monde et du rapport à l’autre, mettant en phase une histoire passée dont ils sont les descendants et un avenir à construire dans un environnement mondialisé qui les mettra à leur tour en relation avec d’autres cultures, dans leur vie personnelle et professionnelle.

3.3 Soutenir les dynamiques de développement entre la France et le continent africain

Dans la droite ligne de ses deux premiers objectifs, l’association La Tribu entend renouveler, dans le champ d’action de l’art et de la culture, la relation entre la France et l’Afrique d’une part, et d’autre part, elle veut soutenir la mise en évidence de tout le potentiel de développement que portent l’art et la culture dans une société, y compris dans leur volet économique.

Ainsi, l’association La Tribu cherchera à établir des relations privilégiées avec certains territoires africains, pour y expérimenter, y construire, de nouveaux rapports entre l’art, la culture et la société civile.

Fidèle à ses valeurs, l’association cherchera à inventer, avec les acteurs locaux, des modèles d’action et de gouvernance qui permettront d’y développer des projets artistiques et culturels ambitieux, mais respectueux des enjeux et spécificités de ces régions : adaptation de la relation entre amateurs et professionnels, réponses aux besoins des territoires choisis, pour les jeunes comme pour les adultes, recherche d’un modèle économique autonome, respect de l’environnement….

Ces différents objectifs seront réalisés à travers tous moyens pertinents : du soutien à la création artistique à la mise en place de lieux d’accueil et de résidence, de l’organisation d’ateliers de recherche artistique à des ateliers de sensibilisation, des projections audiovisuelles, l’organisation de débat, toutes activités susceptibles d’évoluer en fonction des rencontres, des besoins repérés, et des transformations que connaîtront les sociétés (en France et en Afrique) dans lesquelles l’association exercera son action.

4 – La gouvernance de l’association La Tribu

L’association La Tribu est composée de bénévoles et de deux salariés et fera par ailleurs appel autant que de besoin à des professionnels, tant pour la mise en œuvre de son projet, dans ses différentes dimensions (artistique, organisationnelle) sous la direction du bureau de l’association, que pour la réalisation d’activité concrètes.

Dans l’ambition qui est celle de La Tribu, la création artistique nécessite de faire appel à des artistes qui ont fait de la pratique artistique le centre de leur activité et sont donc professionnels. Cela nécessite à la fois de la rigueur et l’élaboration d’une stratégie adéquate pour réunir les moyens nécessaires.

L’association cherchera à construire les relations les plus pertinentes entre ces différentes catégories d’intervenants, la participation de bénévoles étant garante de l’enracinement de l’association dans son environnement, notamment au regard de la mise en relation entre la pratique artistique professionnelle, et la relation avec de larges publics de toutes natures (jeunes, adultes).

 

Notre association est entièrement indépendante.
Parce qu’elle souhaite le rester, elle a besoin de vous pour continuer ses actions en région parisienne, sans pression extérieure au service de la liberté de création.

Votre aide permettra de mettre en place nos projets phares: l’organisation du Festival « Nio Far » en France et au Sénégal, la production de documentaires sur l’immigration et l’intégration, des spectacles vivants…
Le Festival « Nio Far » interroge l’histoire coloniale à travers l’art et la culture avec comme objectif de lutter contre les préjugés et surtout de décoloniser nos imaginaires et notre pensée.
Pour reprendre une phrase de Frantz Fanon «.. il   y’ a pour la liberté un effort de désaliénation. »

 

COMMENT NOUS AIDER :

1) soit en adhérant : la cotisation s’élève à 23 € et 5 € pour les étudiants et les chômeurs
2) soit en faisant un don
Depuis décembre 2013, la Tribu est reconnue association d’Intérêt Général, ce qui signifie qu’elle peut délivrer des reçus fiscaux. Ces reçus vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu correspondant à 66% de votre don, dans la limite de 20% de vos revenus.
Nous comptons sur vous : la Tribu a besoin de vous !

CONTACTS :
Chèques à libeller et à envoyer à l’ordre de :

France
13 rue Etienne Marcel
93500 PANTIN
T: 00 + 33 6 67 11 31 88

Sénégal
B.P 116
Mboro sur mer
Sénégal
T: 00 + 221 77 436 32 95

et pour tout le monde également sur :

SOUTENIR LA TRIBU