MILIEU SCOLAIRE

Le projet de résidence a pour objectif questionner la cité, pour comprendre, analyser et construire un futur commun en  rapprochant et en dialoguant entre eux les jeunes, nous les artistes et les enseignants.

L’Histoire nous semble être un élément incontournable dans l’évolution du projet. En effet, l’histoire  n’est pas une entité abstraite tombée du ciel mais bien le fruit d’un long processus de rencontres et de luttes sociales qu’il est important d’appréhender si nous voulons mieux nous comprendre et construire ensemble une citoyenneté sereine. Il nous paraît donc fondamental de comprendre ces articulations historiques qui lient les différents peuples pour mieux construire nos  histoires personnelles  et collectives.

Conscients de ces enjeux que nous considérons comme majeur, conscients également qu’il s’agit d’un travail de tous les jours, nous proposons de renforcer ce dialogue et cette réflexion à travers l’art et la culture comme instrument pour poser la question de la citoyenneté à travers l’histoire coloniale.

En collaboration avec l’équipe enseignante,  nous proposons de traiter de façon singulière les questions du vivre ensemble dans la cité en nous appuyant sur des ateliers  d’écriture, de chant, de  danse, de musique, de projections débats,  de réalisation de films, et des sorties culturelles dont certains auront lieu pendant le Festival Nio Far.

L’art et la culture comme outil de lutte contre les exclusions, comme source d’inspiration créatrice et enfin comme instrument pour comprendre notre vie dans la cité.

Dans notre société contemporaine où les médias sont devenus de nouvelles religions, où l’informatique nous inonde d’informations, où certaines  personnalités politiques dressent parfois les citoyens les uns contre les autres, difficile pour les jeunes de s’y retrouver.

En effet comment séparer le bon grain de l’ivraie?

Les thèmes abordés pendant la résidence sont divers, mais toujours analyse sous le prisme de l’histoire coloniale :  le racisme, l’immigration, mais également la question de genre, l’écologie. Autant de thèmes abordés pendant le Festival Nio Far.
Comment se sont construits nos imaginaires et nos pensées post coloniaux» ? Comment les décoloniser ? Telles sont les  questions fondamentales du projet.

Construire le vivre ensemble dans la cité par le prisme de l’histoire coloniale à travers la philosophique, l’histoire, l’art et la culture

La résidence s’articulera à travers 4 axes de travail.

A) L’histoire collective – Cinéma-Débats (échange/discussion)
B) L’histoire individuelle- Création artistique- Des Ateliers artistiques-  Ateliers d’écriture, Ateliers de chant-danse-rythme- Ateliers  d’improvisation
C) Construction collective- Une création artistique – Comédie musicale- Réalisation d’un de films vidéo.
D) Découvertes artistiques-Ouverture au monde- Festival Nio Far- Sorties culturelles ( spectacle, exposition en lien ou non avec le Festival Nio Far organisé par la TRIBU).

1) LES OBJECTIFS GENERAUX:

Le projet se veut être un lieu d’information et de débat, un espace d’ouvertures et de rencontres, un îlot d’échanges et de découvertes artistiques, culturelles et intellectuelles. L’objectif est d’une part d’informer sur l’histoire coloniale, de la valoriser des parcours individuels parfois douloureux, de lutter contre les préjugés et l’ignorance. Il s’agit aussi de d’échanger pour un mieux vivre ensemble dans la cité. Lutter contre toutes formes de discriminations. Enfin il s’agit de donner la parole, et favoriser l’expression orale et écrite aux habitants du quartier .

2) LES OBJECTIFS SPECIFIQUES:

  • Sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à partir des pratiques artistiques, aux questions et enjeux de la mémoire et de la citoyenneté
  • Donner des éléments de réponses et des pistes de réflexion, à celles et ceux qui s’interrogent (ou non d’ailleurs), du fait de leurs origines, histoires ou parcours, sur la place qu’ils occupent dans la société à travers notamment, des débats.
  • Développer davantage l’esprit de curiosité et l’esprit critique
  • Développer davantage l’esprit d’initiative, d’engagement et de citoyenneté
  • Favoriser le dialogue entre les histoires, les parcours et les cultures
  • Contribuer à développer la confiance en soi et son potentiel
  • Initier aux pratiques artistiques en utilisant l’art comme moyen de s’approprier son espace quotidien (son lycée, son quartier ou sa ville, etc.).

Crédits photos: Frédérique Binet

Related News

About Author

festnio

MENU