à partir de 14h   /   Cité internationale des arts

Expo / Performance

Kim lan Nguyên Thi

 

16h – Vernissage

Exposition de Kim Ian Nguyên Thi
[ du 3 au 8 juin ]

Ouverture au public de 14 h à 19 h

Présence de Kim lan Nguyên Thi les 4 et 7 juin de 14 h à 17 h

Installation 1 «Disparitions »
«L’envie de travailler sur une installation artistique ayant pour sujet les disparitions fait suite au décès prématuré de mon père, intervenu dans le courant de l’année 2015.
Comme il aimait à citer Lavoisier: «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme», cette installation lui rend hommage.
J’y invite le spectateur à y faire l’expérience de la durée.
Durée de vie, d’une oeuvre, d’une émotion ou d’un instant.
Dans un mouvement d’aller sans retour, c’est l’éphémère qui se donne à voir.
Chaque chose ici vécue disparaît au profit d’un souvenir.
Que reste-t-il alors ?»
Kim lan Nguyên Thi

Installation 2 «En cas de danger briser la glace»
«Depuis 2011, j’invite des individus à participer à une expérience autour du cri dont le protocole est le suivant :
Dans une salle entièrement vide, l’individu prend place devant une caméra. Il lui est alors demandé de crier jusqu’à épuisement physique ou psychologique. Laissé seul lors de la captation de son cri, il est maître de la durée et du contenu de cet enregistrement.
Ces captations vidéos et sonores sont ensuite diffusées dans des blocs d’urgence semblables à ceux présents dans l’espace public. En donnant à voir ces vidéos dans des boîtiers de sécurité, l’installation En cas de danger briser la glace associe le cri et l’urgence à faire exister. C’est par lui que l’ignoré se fait visible et se signale.»
Kim lan Nguyên Thi

 

 

19 h – Lecture-performance

Lecture-performance dans l’Auditorium
Lecture-performance de la prochaine pièce de Marine Bachelot Nguyen
avec François-Xavier Phan et Marina Keltchewsky.
«Circulations Capitales»

Un projet théâtral où s’entrelacent les mémoires familiales, en écho et en résonance avec les grandes idéologies : Christianisme, Colonialisme, Communisme, Capitalisme…
Marine Bachelot Nguyen, autrice et metteuse en scène, François-Xavier Phan et Marina Keltchewsky, interprètes, sont partis en 2018 à Saïgon au Vietnam sur les traces de leurs généalogies familiales et intimes, collectives et politiques. Pour interroger, explorer leurs bruits comme leurs
silences, en les croisant aux témoignages de Vietnamien.ne.s de plusieurs générations. Pour Nio Far, ils présenteront une première lecture-performance issue de leur travail.

Avec : Marine Bachelot Nguyen, Marina Keltchewsky,
François-Xavier Phan.
Production : Compagnie Lumière d’août (Rennes).
Avec le soutien de l’Institut Français / Résidence Villa Saïgon.

 

[ EXPOSITION du 06 au 8 juin > 14h à 19h / restauration légère et boissons.]

Nous vous accueillons à partir de 14 h dans la cour  la Cité Internationale de Arts

  • Accès : Cité internationale des arts